Sélectionner une page

Visites

En raison du contexte sanitaire, toutes nos activités sont annulées.

Visites

Destinées à un large public, nos visites vous proposent un regard différent sur les quartiers qui vous entourent ou sur les collections des grands musées. Venez découvrir les histoires qui sont partie intégrante du patrimoine.

Redécouvrir Paris et ses environs

ARTORA travaille avec des guides-conférenciers expérimentés pour vous proposer les meilleures visites.

;

Érotisme au musée d'Orsay

Si l’érotisme au Musée d’Orsay paraît être une thématique licencieuse, il ne s’agit pourtant pas dans cette visite de regarder par le petit trou de la serrure car la porte est grande ouverte : le musée d’Orsay est saturé d’érotisme. De nombreuses œuvres jouent avec les limites. Partout, les corps nus s’exhibent parfois dans des positions lascives voire suggestives si ce n’est obscènes. Tous les moyens sont bons pour justifier de pareilles images dans un XIXe siècle pourtant prude et sévère dans sa morale. Sous le patronage d’Éros, partons à la rencontre des contradictions du XIXe siècle, levons le voile sur l’hypocrisie de ses sujets d’art et observons ces œuvres à double sens.

 

;

La gastronomie au Louvre

Anna vous invite à suivre une visite pleine de saveurs. Et si l’appréhension d’une œuvre passait aussi par le goût ? La relation entre art et gastronomie existe depuis la nuit des temps… Lors de ce parcours, vous découvrirez l’art de la table à travers une sélection d’œuvres de l’Antiquité jusqu’à son apogée au XVIIIème siècle. Une visite originale qui vous fera porter un autre regard sur les oeuvres du Louvre.

;

Passy en 1900 : Amours secrètes

Passy en 1900 hésitait encore entre village et villégiature : c’était le refuge des poètes et des amours secrètes… Encore aujourd’hui, c’est un quartier où charme et élégance vont de pair ! Nous vous proposons de passer ensemble 2 heures, à la découverte de ce quartier. Voici quelques temps forts du parcours : Le quartier de la Muette, ses hôtels particuliers et ses immeubles post-haussmanniens ; les « villas » privées de Passy, et leurs « chalets » ; le souvenir ardent de Colette, Henri Lartigue, Julien Green et d’Anna de Noailles ; la fondation Singer Polignac (de l’extérieur) ; l’Avenue Georges Mandel et les dernières années de Maria Callas ; la place du Trocadéro et ses fameux cafés…

;

Paris érotique

Découvrez une autre histoire de Paris… Au coeur du IXe arrondissement, la Nouvelle Athènes, quartier d’apparence tranquille, cache de nombreux secrets. Derrières ses façades bourgeoises s’est joué le destin de nombreuses courtisanes, les reines du Paris à la Belle Époque ! De la marquise de la Païva à Anna Deslions, qui a inspiré à Émile Zola sa «  »Nana » », découvrez le parcours de ces femmes et des maisons de plaisir qui peuplaient le quartier, et déambulez dans un Paris souvent méconnu, aux nombreux trésors architecturaux !

;

Femmes célèbres au Père Lachaise

Havre de paix au cœur de l’agitation parisienne, le cimetière du Père Lachaise abrite les sépultures d’illustres personnages, d’Oscar Wilde à Chopin, de Molière à La Fontaine… Mais, dans cette liste, où sont les femmes ? Des artistes d’exception sont pourtant enterrées au Père Lachaise. Suivez Laure, notre guide, qui vous emmène à leur rencontre. Outre les merveilles architecturales présentes dans le cimetière, ce parcours est l’occasion de parler de la carrière et de la vie de femmes aussi talentueuses que Rosa Bonheur, Marie Laurencin, la danseuse Jane Avril maintes fois immortalisée par Toulouse-Lautrec, Sarah Berhardt, Colette ou encore Gertrude Stein… Une balade passionnante et engagée, pour faire entrer ces créatrices en pleine lumière !

;

Street art à la Butte aux Cailles

Laissez-vous guider par Charlotte, spécialiste de l’art urbain, dans ce havre de paix qu’est la Butte aux Cailles ! Haut lieu du street art à Paris, la Butte aux Cailles regorgent d’oeuvres variées réalisées par les artistes historiques et émergeants de la scène française et internationale. Chaque coin de rue saura vous surprendre, si vous osez lever les yeux ! Cette balade vous permettra de découvrir différents styles, mais aussi différentes techniques : de la mosaïque au vinyl, du pochoir au collage. Le street art étant par définition en perpétuelle évolution, le parcours offre toujours de nouvelles surprises à décourvrir. Oeuvres poétiques ou engagées, qui réagissent à l’actualité, à l’air du temps : les murs de la ville deviennent le reflet de notre époque, des préocupations des artistes. Se balader sur la Butte aux Cailles, c’est aussi l’occasion de découvrir un quartier de Paris hors des circuits touristiques, qui a su conserver son authenticité.

;

Le palais de la Porte Dorée

« Une grande tapisserie de pierre abritée par une sorte de dais léger qui évoquerait les pays du soleil ». C’est ainsi qu’Albert Laprade décrit lui-même le Palais de la Porte Dorée qu’il a érigé pour l’Exposition Coloniale de 1931, et qui abrite depuis 2007 le Musée National de l’Histoire de l’Immigration. Au cours de cette visite, nous évoquerons les multiples influences dont l’architecte s’est nourri, des bas-reliefs assyriens aux hiéroglyphes égyptiens, de la colonnade du Louvre à la place de la Concorde, en passant par les palais marocains et les villas romaines, mais nous parlerons bien évidemment de modernité, avec ce style Art-Déco dont le Palais est l’un des plus impressionnants représentants, à la fois par son architecture mais aussi par la richesse de son mobilier intérieur, oeuvres des plus grands artistes de l’époque. Modernité encore, puisque pour la première fois, bien avant les projets du Grand Paris, on aménage tout un quartier parisien en l’ouvrant sur sa banlieue et non pas en lui tournant le dos. Ici, plus qu’ailleurs, on franchit le périphérique sans même s’en rendre compte. L’histoire douloureuse de la colonisation sera bien évidemment largement évoquée au cours de la visite de ce bâtiment construit au moment de l’apogée de l’Empire colonial français et du début de son déclin.

;

Paris Art Nouveau : l'œuvre d'Hector Guimard

Qui mieux que l’architecte Hector Guimard représente ce mouvement artistique que l’on nomme l’Art Nouveau ? A Paris, c’est dans l’ancien village d’Auteuil, formant aujourd’hui la partie sud du 16ème arrondissement de Paris, que se concentre l’essentiel de son œuvre. Mondialement célèbre pour les fameux édicules des stations du métro parisien, caractéristiques de l’identité de la ville, Hector Guimard explique lui-même vouloir jeter « les bases d’une Renaissance française et d’un style entièrement nouveau », en s’inspirant des formes mouvantes de la nature et de leur exubérance. Ce nouveau courant artistique qui se développe au tournant des 19ème et 20ème siècles, recherche l’harmonie entre la fonction et la forme, abolit la hiérarchie entre les arts en apportant un même soin à l’architecture et aux arts décoratifs et ambitionne une révolution sociale en offrant la beauté du geste artisanal à tous.

 

;

Les secrets de l'Île de la Cité

D’où viennent les parisiens ? Comment Lutèce est devenue Paris ? Quelle histoire a notre capitale ? Les réponses tiennent sur une île. L’île de la Cité est le berceau de la ville de Paris et le noyau de développement de ses habitants. Elle a connu la tribu des Parisii et la Lutèce romains. Elle a été marquée par les plus belles constructions du Moyen-Âge. Elle a éprouvé la Révolution française et profité de nombreux travaux notamment sous Henri IV et Napoléon III. Une part énorme de l’histoire de Paris est lisible sur ce bout de terre qui jadis fut un centre de pouvoir éminent. De la grande histoire de France à l’anecdote historique, du destin tragique des grands rois à celui de la jeune martyre révolutionnaire Cécile-Aimée Renault, des grands monuments aux squares paisibles, découvrez une petite histoire de Paris à travers les âges.